MUSTANGII

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Historique général

Envoyer Imprimer PDF

La période de production de la Mustang II est de 1974 à 1978. Elle n'est en rien comparable avec la première génération à l'exception peut-être des 1964-1966. Elles sont basées sur les plates-formes de la Ford Pinto et de la Capri européenne. En raison du choc pétrolier de 1973 survenu quelques années avant la sortie de la Mustang II, les modèles furent équipés de moteurs Ford Allemagne. En effet, la mode n’était définitivement plus aux grosses cylindrées mais plutôt aux moteurs économiques et efficaces. La conception est aussi complètement différente. Lee Iacocca a souhaité pour cette nouvelle version une voiture dotée d'une très bonne tenue de route, mieux conçue et plus européenne. Elle est donc créée selon une philosophie totalement différente, ce n'est plus le coupé bon marché des débuts ou le Muscle Car des années précédentes mais un petit coupé semi-luxueux. Au départ le succès fut mitigé, Ford vendit seulement 18 000 Mustang II durant le premier mois. Cependant, avec le coup de l'embargo pétrolier Arabe et l'augmentation du prix de l'essence les ventes grimpèrent en flèche.


 

 

 

 

 

 

 

La Mustang, lorsqu'elle a été conçue au départ, était une petite voiture pour le marché américain, au look sportif pouvant transporter quatre passagers. C'est ce qui composait son cahier des charges. Ses motorisations n'en faisaient pas non plus le Muscle Car que tout le monde a en tête. Sauf si l'on fait abstraction du V8 289 HiPo et des Shelby apparues aux débuts, puis des Boss en milieu de la première génération. La Mustang était plutôt destinée au cruising. Là où elle s'est éloignée du concept des origines, n'est pas en cette année 1974 mais plutôt à partir de 1969, mais le mouvement s'est néanmoins amorcé en 1967, avec l'arrivée massive des big blocks et des châssis massifs. Faisant passer la Mustang du rang de Pony Car, au rang de Muscle Car. Au niveau gabarit, nous ne sommes plus dans la catégorie compact, mais middle-size, où se situent une bonne partie des Muscle Cars de la grande époque.


 

 

 

 

 

 

La Mustang II est en fait un juste retour aux sources. C’est une voiture compacte, dont elle rejoint le gabarit de 1964, avec toujours un look sportif, et très abordable. Elle reprend aussi bon nombre d'éléments stylistiques. Caractéristiques qui ont commencé à disparaître dès 1969, notamment la moulure latérale en C pour 1969, et les feux extérieurs à la calandre pour 1970. Elle n'est pas aussi performante, c'est vrai. Mais le point le plus important  c'est qu'elle rejoint la première génération de Mustang car c'est une voiture sortie au bon moment. Elle est adaptée à son époque.


Les différentes versions disponibles sont :

  • HARDTOP : modèle de base au format coupé 2+2 tricorps.
  • GHIA : carrosserie identique au modèle de base, mais le toit est recouvert sur sa moitié d'un toit vinyle.
  • HATCHBACK : transformation de la carrosserie à la manière des précédents Fastbacks et Sportsroof, le coffre est prolongé dans la ligne du toit.
  • MACH 1 : version performance.
  • COBRA II : version performance, mais équipée aussi d’un pack esthétique spécifique.
  • KING COBRA : c’est une Cobra équipée d’un pack esthétique spécifique et sur laquelle est dessinée un graphe Cobra sur son capot. D’ailleurs si nous retournons le dessin du Cobra nous pouvons y voir ou deviner la tête d’un lion.

 

 

Pour 1974 :

Bien que la Mustang II ait été conçue pour accueillir le V8 (certains exemplaires de pré-série présentés à la presse en étaient équipés), seuls deux moteurs sont disponibles pour cette année ; un 4 cylindres de 140 ci (2,3 L) et un V6 optionnel de 171 ci (2,8 L). En plein choc pétrolier, Ford US n'a visiblement pas fait le nécessaire pour finaliser l'installation du V8 tout en permettant d'ajouter la climatisation, option indispensable aux USA.


 

 

 

 

 

 

 

 

Les acheteurs peuvent opter pour deux versions, le « Hardtop » qui est un coupé 2+2 tricorps ou la « Ghia » avec toit vinyle et autres options « luxe », ainsi que le moteur V6 Mach 1. Ce sera d'ailleurs la seule année où un V8 ne sera pas disponible pour la Mustang sur le marché américain, ce qui vaudra à Ford de nombreuses plaintes des clients.


 

 

 

 

 

 

Au Mexique, par contre, la crise pétrolière et les notions de normes de pollution ne sont pas spécialement au programme d'autant que la Mustang n'est pas destinée au même public qu'aux Etats Unis. Ford Mexique, qui assemble les Mustangs, décide donc d'offrir au catalogue un V8 entièrement fabriqué sur place, avec une boîte manuelle ou automatique. Ce V8 de 302 ci à carburateur double-corps développe 205 ch « SAE Brut » car ils n'avaient pas encore basculé sur les « SAE Net » de 1972, sans catalyseurs. La climatisation, équipement de confort pas spécialement indispensable compte tenu du relief du pays, n'est pas offerte.


 

Pour 1975 :

Le modèle de 1975 est légèrement différent de celui de 1974, avec un compartiment moteur, un capot et une grille de calandre modifiés pour permettre l'installation du V8 et de la climatisation. Le tunnel de transmission est légèrement élargi pour laisser plus de place à la boîte automatique C4. Le nouveau moteur est un V8 de 302 ci (5,0 L) à carburateur double-corps de 140 ch livré uniquement avec une boîte automatique. Il se révélera au final être un excellent V8 pour l'époque. Le bouchon de remplissage du réservoir passe sous la nervure longeant la caisse du fait de l'apparition d'un réservoir additionnel en option. Cette année là, l'option d'un toit ouvrant, jusqu'alors métallique et coulissant, est étoffée d'une option de toit ouvrant en verre (qui s'entrouvre et est amovible), appelé « Moon roof ».

 


 

 

 

 

Les vitres latérales de la finition Ghia sont réduites, mais en fait il s'agit simplement de blocs en mousses déposés sur les vitres du coupé standard et recouverts par le vinyle du toit, les glaces restant les mêmes. Ces vitres réduites sont appelées « Opéra Windows ».


 

Pour 1976 :

Un kit carrosserie pour la version Hatchback est disponible dès cette année-là sous le nom de Cobra II. Celui-ci comprend des doubles lignes allant du capot au coffre, des bandes latérales griffées « Cobra II » sans oublier un béquet en trois parties à l'arrière et une prise d'air factice sur le capot orientée soit avant, soit arrière.

 

 

 

 

 

 

 

La finition Stallion disponible uniquement pour cette année était purement esthétique et offert aussi sur les Ford Maverick et Ford Pinto. Il incluait les baguettes de tour de vitres noirs, bras d'essuie-glaces noirs, grille de calandre noire sans Pony, bas de caisse noirs (du pare-choc avant au pare-choc arrière), jantes Styled Steel Wheels, baguettes de bas de caisse chromé et sticker Stallion sur les ailes avants. Les couleurs disponibles se limitaient au Silver Metallic, Bright Red, Bright Yellow, Polar White et Silver Blue Glow (en option).


 

Pour 1977 :

L'unique changement pour 1977 est que les Cobra II seront produites directement chez Ford. Un toit T-Top fait son apparition pour combler le vide du cabriolet. Mais il faut savoir qu’il a y eu 44 Mustang II cabriolets qui ont été créés par le carrossier Emmess Coach Builders à Largo en Floride.

 


 

 

 

 

 

Pour 1978 :

Finalement pour relancer les ventes en 1978, la Mustang II sera équipée en option du moteur V8 302 ci (5,0 L) plus performant et d'un kit plus massif avec spoiler sous le pare-chocs qui lui vaudra le nom de « King Cobra » avec des décalcomanies dont notamment un énorme Cobra sur le capot. Les suspensions sont aussi améliorées. Ce sera en fait une édition limitée produite à environ 5 000 exemplaires. A l'époque des ingénieurs travaillant chez Ford sur la conception de cette version ont affirmé qu'ils s'étaient largement inspirés de la Pontiac Trans Am au succès grandissant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Production de la Mustang II :

Mise à jour le Dimanche, 06 Avril 2014 06:44  

Retourner en haut de la page


■ Designed by COBRAII  ©Copyright  2014 ■

••  La Mustang est une marque déposée par Ford Motor Company. Tous les noms, dessins et logos Ford et Mustang sont la propriété de la ford Motor Company. Les informations et les photographies sur ce site sont fournies gratuitement.
Elles ont pour but la recherche d’information et sont mis à disposition à titre éducatif. WWW.mustangII.fr n'est pas une filiale de la Ford Motor Company.  ••